Jeudi 14 juillet
Guillaume, Gounel, Grillou, Pierre et Jean Michel
TPST : 6h

L'équipe est nombreuse et motivée. Ré équipement et remplacement d'une corde dans la descente, supression du noeud et de la dynamique.
C'est passé: la fois derniére, nous nous étions arrétés sur un empilement de 3 blocs qui barraient le passage. Un bon gros, posé sur un moyen, calé par un petit. Ce dernier est extrait à la "pince Monseigneur" et les deux autres recoivent une demi paille chacun qui les frationnent. Nous tombons sur une petite salle ou nous tenons tous les 5,  debout ou assis, ce sera la salle du tarot.

A droite une niche permetra de stocker 1/2 m3 si son accés est élargi. La suite est a gauche, descendante ,étroite, avec des banquettes acérées, un espéce de chou-fleur proéminent et inacessible à la massette, puis ça s'horizontalise en s'agrandissant légérement. Michel engage tout son corps et confirme à vue de botte que la suite est passable. Je casse tout ce qui dépasse à la massette et m'engage à mon tour. Presque au bas de la descente, le chou-fleur s'enfonce profondément dans mon flanc gauche. Malgré l'intensité de la douleur , je réussi par des reptations gigotantes à franchir cet obstacle: ça passe! Un bon coup de massette à raison du cruel chou-fleur.

Pour voir la suite, il faut s'engager la téte la première en se démerdant pour remonter. Le fond est horizontal, trop étroit avec un sol terreux et un net courant d'air aspirant. Il faut noter que malgré la température caniculaire à l'extérieur les éboulis de l'entrée sont trés peu ventilés. Voir la photo pour savoir si un jour ça passera???

Plustot dépités, nous remontons tranquilement, sortie vers 15h30. Arrivé chez moi je me rend compte que j'ai oublié de mettre les bières au frais!
O rage O désespoir, O viellesse ennemie, que n'ai je tant vécu pour une telle infamie! pas de Kro au frigo, quelles sont bètes dans leur valisette!!

extration du spéléo aux forceps

suite et fin??

P7133197

P5203066