Spéléo Corbières Minervois

mardi 18 septembre 2018

Petit plaisir Solitaire dans les Baronnies

Nayant aucune nouvelle du SCM65 et du SCM11 je décide ce matin de faire marcher le perfo , manière qu'il ne rouille pas. C'est donc tôt le matin que j'arrive au FBB4, càd 10h du mat. La pente raide est vite avalée à un pas de sénateur. Depuis la dernière fois personne n'est venu le titiller. Je commence tout de suite par une première parlementation, et qui foire lamentablement dans cette roche. Vite une deuxième , qui enlève quelques petits cailloux, mais rien d'extraordinaire. J'attaque au marteau burin, c'est un peu mieux. J'arrive à me poser sur le gros bloc qui empêche la suite. j'arrive à enlever quelques gratons, mais bof comme dirait Miguel.

je décide de percer dans la paroi de gauche, enfin un résultat intéressant. Tout est parti au fond et il ne reste qu' enlever le gros bloc. Ce sera pour une autre fois. Mon horloge intérieure me dit qu'il doit être l'heure d'aller manger. En effet à la voiture il est 12h30. Encore une bonne sortie désob et le passage sera ouvert.

Pas de photo l'appareil étant resté à la voiture. 2h de désob et 1m de première et vue sur 5m. c'est pas encore les grandes chevauchées.

Posté par Joseferris65 à 16:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


vendredi 14 septembre 2018

Promenade d’étais à Valbonne ce vendredi pour Dom et Kinou.

Un objectif tranquillou faute de perfo qui sont restés chez Stoche et Marie (actuellement en vacances) après le camp. Il s’agira donc d’amener deux étais et des planches à l’abord du chantier et voir comment tout ça a travaillé.

 Dès le début du sentier, l’accueil par un vol de papillons blancs pourrait nous faire croire que la nature est en fête. Mais ce serait faire fi des squelettes de buis. Il n’y a pas d’odeur nauséabonde ici, les buis ne sont pas assez nombreux, mais leur état laisse à penser qu’ils le seront encore moins au fil des attaques de la Pyrale. Une conséquence avantageuse pour nous (le malheur des uns…), l’espace se dégage et la visibilité est bien meilleure. Le lit du ruisseau se découvre, maigre compensation.

Dom devant l'entréeLa température est correcte, il doit faire 23°C, et le trou souffle bien, les parois de l’entrée sont sèches. Nous acheminons tout le matériel, et en bas l’ambiance est nettement moins humide que les fois précédentes. Nous en profitons pour tenter de positionner les étais, et le constat est clair, il en faudra bien un de plus pour à la fois sécuriser ce qui peut l’être, et augmenter un peu les zones de stockage.

Sur le chemin du retour, on en profite pour aller baliser l'accès aux Vents d'Anges en vue du WE prochain.

Posté par Kinou SCM à 22:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 12 septembre 2018

Avis

La prochaine virée au Cotiella aura lieu du dimanche 30 septembre au vendredi 5 octobre. Il est possible que les lozèriens avec qui je pars reviennent plus tard mais je n'en sais pas plus pour l'instant. Je crois que Internet passe par les corbeaux en Lozère, c'est donc un peu plus lent...

Cet avis s'adresse évidemment à tous ceux qui ne sont ni salariés, enseignants, étudiants, agriculteurs, etc. Donc si quelques retraités du club sont intéressés, le message est passé. Au programme, il faut continuer les explos à -500 au A351 mais aussi de la désob de presque surface. Allez, voyez comme c'est beau là-haut...

col2

Posté par puligue à 09:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 7 septembre 2018

Petite virée dans les buis...

Topo de surface à Bouche Rouge avec Kinou sur une idée de Stoche. Repérer l'aplomb du point haut de la cavité (+12) en espérant pouvoir le rejoindre en creusant. La topo est faite en se frayant un chemin dans les carcasses de buis nauséabonds. Finalement on est trop haut, 7m de différence et certainement en pleine roche. Trop de boulot par rapport à la réouverture de l'entrée effondrée.
On prospecte aussi un peu plus à l'ouest mais là aussi les pyrales nous repoussent.
On rejoint le maire de Belvis et nous allons au chemin de la grotte du Coulet que l'employé municipal est en train de nettoyer, suite au repérage/débroussaillage fait lors du camp par François Guston et Kinou, beau travail. Nous le complèterons bientôt par le tracé au-delà de la grotte préhistorique puis par celui du Rébounédou. Le tracé du sentier karstique sera alors fixé et nous pourrons passer à la suite.

Relevés aussitôt transférés pour bien voir où nous sommes.

Posté par Stoche à 09:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 6 septembre 2018

4 septembre, Graners à nouveau, plus d'eau que lors de la tentative de plongée...

Après un rapide passage au Poudac pour le relevé bi-mensuel, descente par Bielsa où le Cinca coule fort. Sur le sentier de Badain, le bruit sourd du torrent fait craindre une nouvelle crue. C'est confirmé à la station hydrométrique de la passerelle, le niveau d'eau dans l'Irués est à 0.60m (5.3 m3/s) ! Inutile d'aller à Graners, le Chorro est en furie, le niveau dans Graners est 5 m sous l'entrée. L'examen du limnigramme fait apparaître une hauteur le même jour à 03:00, une hauteur d'eau de 0.8 m soit plus de 11 m3/s (Graners a failli déborder)

La crue sous la passerelle de l'Irués, contrairement le río Garona de los Molinos était d'un calme olympien.

L'orage de grêle de la nuit souligne délicatement la ligne de crêtes du circo de Armeña

. Rapide aller-retour aux Fuentes Blancas pour décharger la CTD (en se mouillant les pieds !).

Après une courte nuit entouré par l'orage au bout de la piste de Barbaruens, c'est le départ vers Armeña sous le parapluie. Elle cesse au col, avec la pointe du jour. Au Llenero, le chargement des données de la station météo se déroule sans encombres, parfois englué dans les nappes de brouillard. La chronique du pluviomètre nous apprend qu'il était tombé plus de 35 mm de pluie la veille de la tentative de plongée du 18 août.

Concernant cette crue, il est tombé 59 mm le 3 (dont 35 mm en 1 heure), 18 mm le 4 et 12 mm dans la nuit du 4 au 5. Au total ces 90 mm de cumul sur 2 jours explique la réaction des résurgences et de l'Irués.

Le point positif est que les spéléos du camp de septembre n'auront pas de soucis d'approvisionnement en eau. Il n'y avait pas encore de champignons hier, mais pluie et nouvelle lune risquent de leur autoriser de belles cueillettes...

 

Posté par jeanclaudegayet à 08:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]


lundi 3 septembre 2018

Mine d'Haussadets

Après la rude sortie de la veille pour Stoche à la Poutge, nous optons pour un objectif plus tranquille. Visite et topo du H 17 qui est la mine d'Haussadets. C'est une cavité qui a été considérablement vidée de ses remplissages ferreux dans des temps lointains. Site très intéressant qui devrait motiver des archéos (que l'on attend toujours... à relancer). 100m de développement pour -25m environ (topo à suivre). On termine la journée par une inspection en règle du H 9, gros courant d'air froid sortant sous un éboulis au pied d'une barre rocheuse. Pas évident à attaquer mais très motivant.
De quoi exciter pour de nouvelles sorties cet automne dans le 65.

Posté par Stoche à 13:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 1 septembre 2018

La totale à la Poutge

Après une sortie désob au FBB4 vendredi avec José et Stoche, une nouvelle équipe s'engage samedi à la Poutge.
Au FBB4, la désob n'est pas très efficace, beaucoup de pailles foirent. On parvient néanmoins à agrandir le seuil et à s'engager dans le passage vertical mais ça reste trop étroit pour pouvoir y travailler. Il faudra recalibrer.
A la Poutge, Stoche fait découvrir la cavité à Damien, Jean Noyes et Sylvain.On commence par la branche de -147m. C'est vrai que c'est un joli trou même s'il est bien rascagnous. Je leur montre les diverses escalades. La cheminée du vernis est bien jolie mais la roche a l'air pourrie vers le haut. L'escalade trouvée par Annick est plus engageante, de même que la petite au niveau du confluent des 2 galeries. Au fond on arrive à casser pas mal, assez pour permettre à Jean et à Damien de voir que derrière le méandre continue pas si vilain que ça. La motivation est grande pour y retourner prochainement. Le seul problème sera le stockage des déblais.
On remonte et va ensuite voir la branche de -164m. Les blocs n'ont pas bougé. Les grandes galeries sont vite avalées et on se retrouve rapidement à la salle des éléphants, très belle avec ses concrétions et son volume. Ensuite il faut franchir les équatures, dévaler Triasic Avenue et se retrouver à la trémie terminale. Rien à faire de ce côté là, c'est mort de chez mort.
On remonte tranquillou pour retrouver José qui nous attend en surface. Pour finir la journée, Stoche, Damien et Jean vont fureter dans le RP 3. Rien de nouveau sauf l'envie d'y revenir car l'air est très fort.

Sortie du RP 2

Jean à l'entrée du RP 3

Posté par Stoche à 23:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 28 août 2018

En Gorner 2018 la fin

Nous étions huit samedi dernier sur le pont d'En Gorner pour aller sortir les dernières bouteilles, le propulseur et démonter le bivouac. Ce fut vite fait et nous nous sommes retrouvé ensuite pour une bonne plancha au bord du Cady à Vernet les bains.

C'est la fin de la saison 2018. Pour cette année, d'après les calculs de Denis, sur 6 jours de sorties ce sont 40 personnes différentes qui ont partipipé dont certains à toutes les sorties ce qui représente 576 heures cumulées de tpst, et  324 kilomètres cumulées de progression sous terre!

Topo_2018

 

 

 

 

On remet ça l'année prochaine, et on vous y attend !

Guillaume

Posté par annickguillaume à 20:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 20 août 2018

Topos Haussadets

Les topos de quelques petits trous visités ou découverts avant l'été du côté du Haussadets dans la vallée du Nistos.

H15 dév= 20m
H16 dév= 30m
H18 dév= 12m
H18 bis dév= 6m
H19 dév= 35m
H21 dév= 9m

H 21

H 15

H 16

H 18

H 19

 

Posté par Stoche à 22:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Petite séance désob au FBB4

Hier après-midi , je suis allé continuer le travail commencé par Marie, dans cette petite cavité des basses baronnies. très tôt à l'heure espagnole c'est à dire 16h je charge la voiture et file vers le col de Coura Dabat. Le sac est bien lourd avec ce sacré perfo. Je passe le petit collet et descend vers la cavité 20m plus bas. 3 petites parlamentations très moyennes me permettent de voir une petite suite dans un ressaut de 3 ou 4m bien bien trop étroit encore.  L'air est bien sensible et aspirant. C'est donc à continuer, possible relation avec le FBB1.  TPAD 2h30

Entrée

le chantier

Il faut encore ouvrir.

la suite est là!! et ne manque pas d'air!!

Posté par Joseferris65 à 16:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]