Spéléo Corbières Minervois

lundi 27 mars 2017

Petite sortie souvenir à la Tute de Bouchère

 Cet après-midi, je suis retourné à la Tute de Bouchère, pointer la cavité au GPS. N'ayant que le casque je me suis fait une balade jusqu'à l'étroiture du Setter momifié. J'avais oublié que le conduit était aussi agréable. par contre je n'ai pas noté beaucoup de zeph. La résurgence  coule , mais beaucoup moins que le ruisseau. la jonction Putz de Bouchère/ Perte du Pontic étant faite il nous reste à réaliser la joinction avec la tute et réunir les 3 cavités. on peut rêver!!

 José

Entrée

conduit

conduit 2

IMG_0747-1024x1024

sortie Tute

Posté par Joseferris65 à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


samedi 25 mars 2017

Retour à l'abreuvoir

Du beau boulot cet après-midi avec Stoche et Grillou à la fissure aspirante du fond, les pailles ont été très efficaces. La dolomie noire de cette zone est particulièrement sensible à nos sollicitations. A part le fond plutôt motivant, la progression reste pénible, genouillères et coudières indispensables ! On a laissé marteau, burin et lignes. Par ailleurs... il va falloir organiser rapidos un atelier "confection".

lucarne

joli

front de taille

Posté par spelmarie à 19:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 24 mars 2017

Petite virée à la grotte du Bras Long

Hier Jeudi 23 mars, Jean, voulant s'essayer au maniement des papailles, me propose une sortie à la grotte du Bras Long, chère à Gounel. On se retrouve à 14h devant la cavité avec tout le matériel,( merci qui, merci Kinou). On dégage les feuilles et la terre bien gluante qui obstrue l'entrée et on se laisse glisser tel des suppositoires sur le tobogan bien gras. Rien n'a bougé au fond. Impatient je débale mon jojou devant les yeux ébahis de Jean. What do you think? Il s'agit biensur du nouveau perfo tout neuf. Je perce donc et je montre à Jean comment on charge les papailles dans le trou. On sort la ligne et on gravit le tobogan boueux non sans mal. Je tire et un doux bruit se fait entendre. On va voir, au fond une épaisse fumée stagne, il n'y a pas d'air. On ressort s'oxygéner. Au bout d'un moment on y retourne, c'est respirable! C'est au tour de Jean, les cailloux du tir sont tombés au fond, il perce et prépare son tir. on remonte et il tire. Impatient il va vite voir sont tir, ça a marché. on sort le cailloux, mais il faut un autre tir. Jean tout content s'en charge.  L'ambiance au fond devient irrespirrable, on reviendra désober une autre fois. On devine une suite mais il faudra encore agrandir. Le bras s'allonge encore. TPST 3h

José

chantier

estrecho

ambiance enfumatée

Posté par Joseferris65 à 08:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 22 mars 2017

Spélé Aude est de retour !

Après 10 ans d'absence, Spélé Aude reparaît enfin !
Au sommaire de ce numéro 15:

couverture 15

L'aven Station Une belle cavité semi noyée de la côte méditerranéenne qui présente de nombreux siphons et développe plus d'un km.
Gaubeille,la perle du Cabardès Comme le titre l'indique il s'agit de la description de cette très belle cavité de 1423m de développement. Article agrémenté d'un historique détaillé et de la topographie exclusive.
L'évent de Coumescure Très belle cavité noyée de plus de 600m de développement qui constitue l'exutoire principal du plateau de Lacamp, karst atypique des Corbières.
Jean Guiraud, le surdoué solitaire Evocation de la vie et des réalisations de cette grande figure de la spéléologie audoise.
-500 sous Armenà Description du A 351, un des multiples gouffres du plateau d'Armena (Cotielle-Haut Aragon) qui descend à -512m et développe 1639m.
Le Verdouble souterrain Les auteurs décrivent un des plus important réseau spéléologique des Corbières. Il présente deux entrées (Gourg de l'Antre et Las Doux) et développe 3089m dont 910m sont noyés. Il compte pas moins de vingt siphons, le plus long mesurant 146m et le plus profond -18m.
Chroniques d'un lombric zappaïen (2) Deuxième volet des aventures du lombric. Cette fois-ci, il nous amène aux Picos de Europa pour nous faire partager la découverte et l'exploration du red de Toneyu qu reste à ce jour le plus long réseau des Picos avec près de 20 km de développement.
Le karst de Pailhères Ce karst d'altitude renferme le très connu gouffre du Mounégou qui descend à -314m (cote corrigée en 2015). Présentation géologique du massif, rapport d'un traçage et compte-rendu des actions 2015 sont au programme de cet article.

En vente dans toutes les... non suffit de demander au club ou à Stoche.
Prix d'ami de 7 euros seulement !

Posté par Stoche à 00:39 - Commentaires [7] - Permalien [#]

mardi 21 mars 2017

Poudack again

Ce Lundi 20/03 Coco ayant besoin de mon aide on se retrouve, à l'heure où notre président Kinou dort encore, au plan det Putz à Générest. L'objectif étant de reinstaller le tube PVC au trop plein et de relever les sondes au poudack. Comme souvent on trimballe du matos  bizarre, des tubes en PVC, perfo, ordi, boulons écrous et même un seau d'eau, rempli, comme s'il n'y avait pas assez d'eau dans le Cénote. Bon personne nous a vu! On relève les sondes du Poudack, Coco essaie de les télécharger, après moultes jurons tout est enregistré! puis Coco joue un moment avec ses sondes, il vous expliquera cela en détail dans son compte rendu. Ensuite on descend au trop plein installer le nouveau tuyau plus solide ( l'autre avait été arraché par la crue!!); On fixe un marche pied pour faciliter les relevés, et on place la sonde. On part enfin faire de la spéléo et on explore 2 petites cavités en aval du trop plein en rive droite. On découvre de belles conduites forcées un un petit siphon.  Ces petites cavités ont certainement déjà été vues,

Siphon dans la petite perte.

mais pas répertoriées ni topotées, ce que nous ferons plus tard.

José

Bordel! où sont les données!!!

préparation du thé

Chassez le naturel...

fond de la petite grotte

Coco à la sortie

Posté par Joseferris65 à 09:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


ES5 la suite

Aprèe-midi du 20/03. Coco étant reparti vers Luchon, je remonte  au col de Coupe au ES5. Une papaille m'attendait.J'installe ma nouvelle ligne et je garde mon systhème d'allumage, et là un doux bruit parvient à mes oreilles. Le tir a super bien marché, trop même. Les blocs sont trop gros et il faut être 2 pour les sortir. J'enlèves quelques morceaux, mais je m'épuise vite. J'attendrai des renforts!!!

José

Blocs

la suite n'est grosse!!

Posté par Joseferris65 à 08:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 19 mars 2017

Géagéode, one more time

Aujourd'hui, Lionel, Annick et moi. Objectif principal, agrandir 2 passages dans le conduit pénible entre les puits et la Géagéode. Fait, mais le boyau reste malgré tout un "morceau", le retour ne nous laisse aucun doute sur la question... On a aussi pris un peu de temps pour gamater au fond. A part le poste intermédiaire qui est gadouilleux en ce moment, ça se désobe bien, dommage que l'accès soit pénible et en rebute beaucoup. La remontée, dur pour moi, même sans kit, on ne peut pas dire qu'on fasse souvent de la verticale, faut se remettre en jambes. Cela dit, quand est-ce qu'on y retourne ????

dernier passage avant la salle

le long du miroir

fouillis

Posté par spelmarie à 19:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

santa Isabel

Quelques photos

 On remarque un joli porche . Plus haut c'est las Brujas , beau souvenirs our certains.

José

Neige

porche

IMG_0746-1024x1024

coucher de soleil

Posté par Joseferris65 à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sur le Cocotiella

Petite virée avec christiane au-dessus de Santa Isabel pour repérer le départ vers le gradiello.

 magnifique après-midi après un bon repas à Plan chez Ruché. quelques photos valent plus qu'un ....

Gradiello

santa Isabel

beau

Perdu

Pierrier

Posté par Joseferris65 à 10:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 18 mars 2017

Une paille qu'on ne s'était pas vus...

Ont ressurgi Gounel (prudemment) et Michel R, qui se fait rare... Il voulait nous montrer un trou, on les a donc rejoints avec Lionel. Ruisseau de Valbonne, en aval de l'aven de Castanviels dans les jolies petites gorges bien polies par les dernières crues, une fissure avec de l'air un peu en hauteur, en rive gauche. Et pile en face d'une fissure que j'avais commencé à travailler ! Du coup 2 chantiers concommitants, et première expérience de "paillage" pour 3 protagonistes. Efficace, mais la fissure reste étroite, les cailloux tombent de 3 mètres environ, à revoir. En face, on a avancé mais c'est petit, en tout cas au plafond, il faudrait dégommer un bloc au sol pour décaisser plus. Mais pas d'air de ce côté... Petit bilan pour une journée de retrouvailles, mais c'était sympa. J'oublie de préciser que c'est... bien placé, le contact avec les schistes bien visible quelques mètres en aval.

 

Michel R s'envole

Michel R au bloc

trou rive droite

 

 

Posté par spelmarie à 19:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]