Spéléo Corbières Minervois

jeudi 18 avril 2019

Petite virée dans le Nistos à vélo .

C'est avec Jean que nous faisons cette virée à vélo. Pour l'occasion Jean avait revétu son maillot jaune tout neuf.  Malheureusement nous avons pédalé dans le vide. Après 3 parlementation vaines , nous réussissons la quatrième qui nous permet d'avancer d'un petit mètre. le puits nous tend les bras mais il reste encore 3 bons mètres à ouvrir. Arrivés en bout de batterie nous sonnons le repli après 2 petites heures de travail. C'était l'occasion de montrer cette petite cavité prometteuse à Juanito.

Jean au départ.

En pleine action!!

je crois qu'il est dans un autre club que le nôtre

remontée du méandre terminal.

Posté par Joseferris65 à 20:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


mercredi 17 avril 2019

Petits trous, petites topo, petite sortie

Pas de grande ambition cette après-midi, où Stoche m'a proposé de faire le tour de quelques petites cavités du coin des Vents d'anges pour les pointer et en faire la topo. On a eu du bol, on n'a quasiment pas eu à bartasser, on a trouvé rapidement d'abord le Farfadet, puis la Pitchounette, ensuite le Riou Petitou et pour finir le TDBV. A ne pas confondre avec le TDVB (trou du vent des Bailleurs), il s'agit du "trou des Blaireaux Vaillants", une belle taïchounière. Que des petites cavités, mais avec de jolies formes... et bien placées... Et surtout bien colmatées (terre, calcite, mais aussi galets de quartz dans le TDBV).

entrée Farfadet

descente Farfadert

Pitchounette

entrée Riou Petitou

topo Riou Petitou

entrée TDBV

galets de quartz remplissages TDBV

dans le TDBV

 

Posté par spelmarie à 19:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 14 avril 2019

A défaut de spéléo, balade sur le karst des Escarabatets

Petite rando sympa, du col du Tulla jusqu'aux crêtes des Escarabatets.

crête Escarabatets

le chapeau à la place du casque

paysage

Posté par spelmarie à 20:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

jeudi 11 avril 2019

Quelques photos colorées

Enfin du positif sur le Système Poumé/Arize /Poudac. Il semblerait que la coloration soit positive sur le Plan de Pouts. Ce qui nous fait une jolie percée de 4,2km en passant sous la vallée de l'Arize et sous le Mont Caup. Ce qui relance l'intérêt sur les cavités que nous avons trouvé dans le secteur de Haussadets et la vallée de l'Arize. Sur le 1000F nous sommes à -110 ou 120m toujours dans l'actif.  J'aimerai qu'on consacre une journée au H2 c'est la perte du Poumé. Quelques photos de la coloration. Pour résumer injection le 15/03 sortie le 6/7 avril Faudra confirmation des préleveurs. 25 jours pour sortir , c'est bien lent.

 

le jour de la colo. Ruisseau de Poumé. le 15/03/19

Le fautif.

On devine un peu de vert le 09/04/19 La résurgence au Plan de Pouts

c'est pas évident.

IMG_20190409_102224

Posté par Joseferris65 à 08:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

mardi 9 avril 2019

Consolidation et interrogations

Kinou, Dom et Stoche de retour à Valbonne chargés d'étais, de planches et de perfos. Nous réussissons à placer deux étais en travers de la faille aux blocs coincés. Ensuite nous réduisons en miettes un des blocs et calons les débris contre les étais. Après ça élimination d'un gros bloc coincé en-dessous puis purge générale. La descente est maintenant sécurisée et la salle inférieure s'est alourdie de quelques tonnes de blocs. On titille la suite qui réagit par un bel éboulement. Une fois évacué on constate pas grand chose, une faille inclinée de 3m dans laquelle Dom n'arrive pas vraiment à s'introduire puis on a des doutes sur la provenance de l'air. Bon quelques points positifs tout de même, c'est plus sain et il y a un sacré stockage. A la remontée, le travail effectué par Stoche l'autre jour est très apprécié. Bien sûr nous allons y revenir, c'était la ??? sortie. Pas de photos, on était assez lestés comme ça.

Posté par Stoche à 21:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


lundi 8 avril 2019

Finalement, c'est vers Plan de Pouts et le système du Poudac

Je m'étais fait violence ce matin pour prendre la route, redoutant qu'on l'ait à nouveau raté.

Mais arrivé aux dernières maisons de Générest, quand on aperçoit la Larise, la couleur semblait bizarre...

A l'ancien captage au niveau de la chapelle, le talus est prestement descendu, le cœur battant. Là où la profondeur d'eau est conséquente, moins de doute, il se passe bien quelque chose. PP4 est rejoint à toute vitesse, Gérard Rumeau à mes basques, lui aussi se doutait bien qu'il y avait quelque chose.

La carte est lue avec le logiciel FLUO et là, pas de doute, c'est bien la fluorescéine injectée il y a 24 jours aux pertes du ruisseau du Poumé. Il faut encore analyser les données, mais la concentration  maximum avant étalonnage est supérieure à 7 µg/l a été atteinte il y a ± 2 jours, donc nous sommes sur la descente du pic.

Il a plu 60 mm d'eau, inespéré coup de chasse dans le karst, ayant favorisé la restitution. Il y a eu visiblement une crue à intermittences, ce matin PP4 était ras la gueule et je n'ai pas pu nettoyer la partie immergée du fluorimètre.

D'autres infos et la courbe partielle dans quelques jours, je me replonge dans l'article pour Spélé Aude, Stoche me fout une pression pas possible.

Moins spectaculaire que l'année dernière à Laïdoux, mais c'est avec plaisir qu'on la voit !

Posté par jeanclaudegayet à 19:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

samedi 6 avril 2019

Mikado : Non seulement ce n’est pas gagné mais ….

... ça semble mal barré.

Sortie avec JM Escande et Grillou, samedi am.

On s’attaque à l’élargissement du rétrécissement avant le chantier. A trois ça envoie du bois ; pendant que un charge un trou, un autre fore à côté. Un trou part et on va brancher le second dans la foulée. Après 5 T le passage est nettement plus confortable.

Ensuite on s’attaque au mini ressaut descendant (5T). Pas de photo du fond pour ne pas vous faire tomber en dépression. On ressort dépités. Il faudra revenir avec des amplitudes thermiques plus marquées pour pister le courant d’air. (il y en avait un peu aujourd’hui mais bof … !)

Posté par Gounel à 20:44 - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 3 avril 2019

Mikado : encore une fois, c'est pas gagné, mais ce n'est pas encore perdu

Aujourd'hui, c'est Stoche et moi qui avons passé une grosse après-midi à continuer le chantier commencé avec Grillou. Pas moins de 9 explications pour venir à bout de la fissure, et au bout, après un passage qu'il va falloir retoucher (merci d'avance !), arrivée à la verticale du petit ressaut où tombaient les cailloux. L'endroit est un peu plus spacieux ; à l'opposé, une fissure maigre au sol concrétionné correspond très probablement à la fissure condaminesque que Gounel avait décrite (à l'autre extrémité de la diaclase). Dessous, 3m plus bas, un sol terreux et rien qui fasse particulièrement envie, mais l'air monte bien, il faut espérer trouver un passage qui revienne sous notre chantier... Un peu d'agrandissement sera nécessaire pour descendre, des blocs calcités, ça devrait être une formalité pour des fins... J'attends avec impatience des nouvelles des futurs acteurs, en croisant les doigts. Laissé sur place une ligne et la barraminette (en bas de la corde), et le marteau et le burin en bas de la fissure (sous la corde dynamique)...

reprise des hostilités

la fissure est ouverte

fissure à l'opposé

fond

Posté par spelmarie à 21:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 1 avril 2019

En complément de la virée 65, quelques photos

D'abord du "GG1" : le « trou de Gounel » était bien joli avec son méandre qui semblait partir.

dans GG1

topo GG1

dans GG1 bis

entrée pas bien large GG1

 

 

 

 

Ensuite de la série des "trous du Vélo" ; l'entrée du V1, puis celle du V2, une jolie paroi dans le V3 et l'entrée du trou, qui n'a pas dit son dernier mot ! Contrairement au V4, celui que j’ai ouvert avec barraminette et trident pendant que José et Gounel œuvraient à côté, avec au fond une dalle qui a coulissé laissant peu d’espace, terre ++, … Dix mètres durement gagnés. Je m'octroie deux jours de repos avant de retourner au Mikado ou à Valbonne, car dégager à la barraminette des étroitures terreuses autour de soi quand on s’est bien coincée dedans, c’est une horreur pour les épaules !

entrée spacieuse Vélo1

topo Vélo 2

paroi Vélo 3

sortie Vélo 3 Il est toujours derrière

étroiture avant agrandissement Vélo 4

Vélo 4 poste étroiture

en bas Vélo 4

Posté par spelmarie à 13:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 31 mars 2019

WE 65 pour une petite équipe .

Arrivée vendredi soir de Gounel et Marie vers 19h. Traditinnel repas de retrouvaille et mise au point des objectifs du lendemain.

Samedi 30 à 8h35. Nous chargeons la voiture et on file vers le col de Chérac entre Nistos et Barousse. Je gare la voiture sous la carrière et on descend bien chargés vers le gouffre GG.  C'est le gouffre qu'avait trouvé Gounel en bordure de prairie près d'une grange effondrée, il y a déjà quelques mois. On enlève les blocs qui bouchent l'entrée et rapidement le puits est ouvert. Gounel l'équipe et commence la descente. à - 10m, il installe une dévia et poursuit sa descente, il arrive au fond du puits à -20m. Avec Marie on commence la topo et on rejoint Gounel. On continue l'explo par un petit méandre sur une dizaine de mètre, bien concrétionés; Au fond nous arrivons sur une bifurcation, et Marie et Gounel explorent ces 2 petites branches, mais ça queute rapidement. On termine la topo et on attaque la remontée. Les 10 derniers mètres du puits sont assez étroits après la dévia. Gounel déséquipe la cavité, c'est terminé, aucun espoir de suite. Nous rebouchons l'entrée avec les blocs, et on remonte à la voiture pour pique-niquer.

préparatifs, devinez qui bosse?!!

équipement.

 les joies de la première.

Le fond du puits.

fond!

        

 

 

 

Samedi 13h30 Nous partons vers le Mont Pelat à Bize. Je gare la voiture au château. C'est à ce moment que Jean et Quentin nous rejoignent. ça tombe bien, ils vont nous aider. Jean et Quentin montent au MP11 pour boucher l'entrée du gouffre pour éviter que des animaux y tombent dedans. Pendant ce temps on monte au MP7, cavité que j'avais trouvé il ya quelques mois. On attaque l'ouverture de l'étroiture d'entrée. Au bout d'une heurre le puits est ouvert. Tout juste gounelllo compatible. On équipe et Gounel descend, mais le puits est terminé au bout d'une dizaine de mètres.  On fera la topo plus tard. Jean et Quentin nous ont rejoint. Jean part repointer  un trou que nous avions fait il ya bien 10 ans, le MP3 puis avec Quentin ils redescendent et ils retrouvent un autre puits que nous avions vu il y a quelques années, le MP2. On monte ouvrir un autre trou au-dessus le MP9. On arrive à enlever le bloc d'entrée, mais la désob est compliquée . On arrête là pour le moment et on descend vers la voiture, et nous passons devant le MP2 complètement bouché. On arrive à l'ouvrir rapidement et on envoie le plus fin et le plus en forme.  C'est complètement bouché après 7 ou 8m de descente. 18h30 on rentre à Mazouau.

avant désob MP7

MP7 après ouverture

nouvelle méthode de désob.

que croyiez-vous?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 31 à 8h30 nous partons vers le Nistos . Nous  garons la voiture derrière la grange avant le Nistos. Nous descendons le Nistos en longeant le champ. L'objectif est de continuer l'explo des grottes du vélo.  On avait découvert un vieux vélo tout rouillé devant la grotte. Le petit groupe arrive devant la petite grotte que nous avions repéré il ya quelques semaines.

La topo est rapidement levée, pas plus de 20m. On monte vers le vélo, et on fait la topo du V2, là aussi pas plus de 20m. 5m plus loin s'ouvre le V3. On file vers le ressaut à ouvrir . Gounel tente de forcer le passage, mais même pour lui c'est étroit et ne peut atteindre le haut du ressaut. Nous décidons de commencer la désob par le bas du méandre. Nous commençons au marteau et burin, puis rapidement il faut passer à des méthodes percutantes. Après 4 parlementations Gounel arrive au-dessus du puits et voit la suite assez grande. Par manque de batteries on arrête la désob sur une note positive, il reste encore 4m à ouvrir avant d'arriver sur la lèvre du puits.

Marie pendant ce temps est allé ouvrir une autre petite cavité juste à côté, le V4 qui doit communiquer avec le V3 , nous l'avons entendu .

Nous n'aurons pas fait beaucoup de première, mais ce sera pour la prochaine fois. En tout nous aurons vu 8 petites  cavités. Les audois repartent de Nistos vers 15h30.

dans la salle de la grotte du vélo

Gounel dans le méandre.

IMG_0027

  

Posté par Joseferris65 à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]