Stoche pourra donner quelques explications et les résultats du jaugeage à Bibaud. Je mets juste quelques photos, qu'il complètera...
Puisque Marie le dit... Coco avait tout préparé à l'avance, un seuil de jaugeage en kit. Restait plus qu'à creuser sur les bords pour que ça rentre, caler le tout, colmater les trous. L'opération suivante était plus délicate: rabattre la jupe plastique sur le fond et la coincer avec des pierres. Ensuite étancher avec moults seaux de sable, boue et cailloux. Au bout d'un moment, l'eau monte en amont du barrage puis commence à s'écouler par le seuil, d'abord timidement pjis de plus en plus franchement. Les essais peuvent commencer avec plus ou moins de réussite compte tenu du poids du bac (40 kg) à maintenir plus ou moins horizontal. Heureusement que Marie chronométrait.
On en est arrivés à la conclusion que le débit était dans les environs de 18 l/s.
Une estimation précédente à visto de nas nous avait fait avancer le chiffre de 20 l/s nous laissant penser qu'on s'est déplacé pour rien.
Mais non parce que maintenant on est sûr (pratiquement) du chiffre avancé et ça fait une sacrée différence.

décaissage

barrage

petit marteau

prêt à utiliser