Mardi 22 Octobre

200 mm d’eau au m2 tombe sur le littoral Audois.

PB052671

Mardi 05 Novembre

Rapide plongée d’état des lieux.
30m de visi dans la vasque. Il subsiste un léger courant au niveau de la buse mais cela passe sans problème. Les cordes et la câblette sont en place les conditions seront au top pour le we suivant.

Départ-3-15 Buseexals -48mExals -60m

exal -55
 

 Dimanche 10 Novembre

Avec Franck nous installons les bouteilles de décompression respectivement à -6, -15 -30 et -60m. On en profite pour essayer de faire quelques images jusqu’à -75m. Toutes les bouteilles sont installées mais nous aurons pas mal de problèmes avec le matériel une combi non étanche pour Franck. Et un ordi qui s’éteint tout seul à 60m et un réglage sur l’admission du diluant sur le recycleur pour moi. La soirée sera consacrée à régler ces différents problèmes. (Encore merci à Henri pour le prêt la veille pour le lendemain de son ordi)

exals-50Palier -28 dans la neige


  

 

 

 

Lundi 11 Novembre

Retour à Narbonne Plage. Pas trop tôt ni trop tard. On profite du soleil pour manger un bout et se changer Il est 13h00. On croisse un groupe d’apnéiste qui sortent de la vasque.
Avec Franck on décide de plonger en décalé ; Il partira 20 minutes après moi afin de se croiser entre -50 et -80, soit mes premiers paliers et la profondeur max que c’est fixé Franck. Pour ma part je descends tranquillement jusqu’à -90m et raboute mon dévidoir sur la câblette afin d’explorer la galerie entrevue la fois précédente. Je me décale dans cette nouvelle galerie et tombe au bout de 10m sur un nouveau puit bien large de 3 à 4m et profond. Là je me laisse glisser, à -100m je passe un pont rocheux à -120m j’amarre mon fil sur une paroi et poursuit la descente en pleine eau. Là je sais que c’est la suite principale du trou la visi est la même le courant est imperceptible à cause (au plutôt grâce à ces nouvelles dimensions 4m de large et plus de 15m de haut). Je me laisse glisser jusqu’à un beau becquet en plafond je suis à -130m avec plus de 10m sous les palmes et en visu un talus qui file vers le bas sur une pente à 45°.
J’ai déroulé 60m de fil depuis -90m et atteint la profondeur limite que je m’étais fixer. C’est Dur mais il faut faire demi-tour.
La remontée est rapide jusqu’à -80m et là au loin je vois les lumières de Franck qui arrive dans la neige (des particules en suspension) on se croise vers -65m je lui fait comprendre que tout va bien et il poursuite sa descente et moi ma remontée vers mon premier palier à -57m.
On se retrouve deux paliers après vers -50m cela fait une heure que je suis partie et j’en ai pour 120 minutes de paliers. Franck reste jusqu’au palier de -15m dans la buse puis ressort gelé, il a encore pris l’eau avec sa combinaison sensée être étanche. Je ressors au bout de 3h00 et une grosse dizaine de tours complet de la vasque à 9m et 6m.
La suite est au fond à droite, il n’y a plus qu’à descendre dans du gros de plus en plus gros.
Ce sera pour la prochaine grosse pluie sur la Clape.