Hier après-midi on se retrouve à 4 aux Mamelles. Jean, Quentin, Léo ses enfants et José. Il est 15 heures quand on rentre. Le trou souffle fort. Quentin veut faire de la muscu qu'a cela ne tienne, il aura donc le privilège de tirer les 2 kits dans les étroitures. L'objectif est d'ouvrir le passage au pied de la corde, J'ai donc pris le perfo. On arrive  à passer les 13 étroitures assez rapidement. On défait les kits, mince, j'ai pas mis la batterie sur le perfo. Voilà pourquoi le kit était si lèger.!!  On décide de désober à la mano. Marteau, burin et surtout pelle. On arrive à ouvrir le passage assez facilement en creusant sous la voûte. La première étroiture est vaincue même pour le plus large. La deuxième est ouverte en 30min. On se retrouve au pied de la corde descendante. Plus besoin de corde pour franchir ce passage. Il nous restera à déséquiper. On décide d'aller vers le fond, les Esquerres ne connaissent pas encore. C'est bien gras et on trouve quelques flaques. Après l'étroiture du descendeur on se retrouve sur un passage très bas et plein d'eau, On décide d'arrêter là, ça passe mais en s'allongeant dans la flotte.  On décide de resortir. Les jeunes font le boulot et ressortent les kits tandis  que les anciens progressent les mains dans les poches. C'est une image loin de la réalité, faut repasser toutes les étroitures. A 18h on se retrouve dehors après 3h de crapahut.

 Qué calor dehors.

Léo

Un ancien avec un casque tout neuf.

Quentin Léo et José