Samedi 22 février 2020  Abreuvoir TPST 7h

Réveil à 4h30, levé 5h, petit dej tranquilou, dépot de matos sur mon terrain à Caunes.
Je rentre dans le trou  au point du jour, à 7h pile.
Petit courant d'air. J'attaque la sortie du puits avec une paille en 10 à droite et une autre à gauche.
Celle de gauche part et coupe celle de droite. Rebellote et l'obstacle est réduit en gravettes avec quelques gros blocs plus ou moins coincés dans le passage. Aprés une petite heure de nettoyage à la massette, rangements et stokages divers il ne reste plus qu'un gros pavé coincé et 2 bombements à pétarder. 4 pailles en 8 plus tard ( dont 3 sont tirées ensemble) , c'est un vrai boulevard.
Je retrouve le fond. Ca ressemble de plus en plus à du bon gros tectonique! Cependant en furetant il me semble retrouver le courant d'air. Je reprends les terrassements, réussi à m'enfiler la tète en bas vers une lucarne, pour me rendre compte qu'un autre passage à la verticale de la sortie du puits sera plus direct. Je ressort le 10 et franchi la chatière pour 5 ou 6 m de première vers le fond de la faille qui a l'air de se pincer, mais doit etre revu à plusieurs.....
Je sors chargé comme une mule. Le soleil inonde le ressaut d'entrée, il est 14h, il fait chaud.

Comme dit Souchon: la vie ne vaut rien, rien,    rien ne vaut la vie!!
PS: un texto m'apprend que je suis grand père.