Maël m'avait parlé de deux entrées vers la nouvelle falaise école d'escalade située avant le col d'Aspin côté Arreau. C'est une personne ayant grandi aux alentours qui l'aurait indiqué à Dominique (Brenguer), le père de Maël. Cette personne lui a expliqué que petit  ils allaient dans cette petite grotte jusqu'à une salle avec des amis, mais n'avaient jamais osé continué car la suite descendait trop. Quand les parents l'auraient appris ils auraient condamné l'entrée pour dissuader les enfants d'y retourner... Intéressant tout ça, même si le secteur ne semble assez limité il se trouve sur la même bande de calcaire que le réseau des Charentais.
Maël et Domi avaient donc entrepris de désober l'entrée supérieure, comblée de bloc. L'entreprise fut cependant stoppée suite à la difficulté du chantier et aux maigres espoirs de suite malgrès un léger courant d'air. La seconde entrée 5 ou 6 mètres en dessous était donc resté telle quelle, elle ne donnait pas très envie mais Maël m'a invité à l'entreprendre.
TPAD:2h30 TPST:30mn

20/12/19
On attaque dans l'aprem avec Maël, le trou s'ouvre dans le raide à 3mn de la voiture. Au premier abord c'est donc une voute bien lisse sur 4 ou 5m, impénétrable car trop étroite et remplie de terre... Dur pour nous de dire si ça a été bouché artificiellement, il n'y a pas de blocs comme dans celle du haut. Il y a quand même un petit CA aspirant, on se dit qu'on va devoir y faire quelques séances avant que ça passe. On adopte la technique de la massette/pelle et on sort finalement très efficacement des espèces de briques compactes. Au contact de la roche sur les côtés c'est tout friable et en 2h on arrive à décaisser un passage confortable. Les 3 premiers mètres passent bien et on fait encore quelques aménagements pour traverser tout le conduit (6m). C'est pénétrable, je vais donc voir. Je peux me relever et ça continue dans des proportions d'environ 70cm large par 2m de haut à gauche et en face, c'est rempli d'araignée. Je ressort pour le dire à Maël qui préfère préserver son dos et m'invite a y retourner pour aller plus loin. Je me motive malgrès la multitude de tataragnes et je m'arrête des deux côtés sur de légers étroits 4m plus loin à gauche et 15m en face, je préfère attendre les autres ça a l'air de bien continuer.
TPAD:15mn TPST: 45mn

08/01/20
Aujourd'hui grosse équipe! On est suivis d'Adrien et d'Antonin, ça fait déjà un moment qu'on leur en parle et on est motivés. On attaque dès le matin, avec tout le matos. Il y a encore du courant d'air, on arrange encore un peu la fin du conduit pour qu'il soit plus confortable et Maël peut s'y engager. On se divise en deux pour voir les deux suites possibles, passons respectivements les petits étroits. Des deux côtés ça remonte de 2 et 3m pour environ 4m et 6m de plus avant de cuter. Vraiment pas la folie... On se rend compte dans la branche de gauche, tapissée de racines qu'une minuscule sortie s'ouvre en plafond laissant passer un fil de lumière, et surtout l'air qui crée le CA. C'est également surement connecté à l'entrée supérieure. On repart un peu déçus mais content de profiter de cette belle journée, on redescend finalement inspecter les nouvelles ouvertures qu'a faite la route à la grotte de Mounachou. On fini par fouiner du côté du rond point de Hèches.

Le conduit au départ, pratiquement viergeDimmensions au débutUne fois bien désobéCalibre final, reste à faire la suiteCa commence à passerDans le conduit d'entrée, désobéAdri au petit carrefour après le conduit d'entréeDimensions après le conduitSortie du conduit


Voila tout pour cette petite grotte de la Serre, environ 30m de premiere... Dommage, on a vraiment pas de chance en ce moment! :)