L'approche des fortes pluies annoncées faisant craindre le remplissage du trou, un petit créneau ce matin, et on se retrouve Domi, Stoche, Coco et moi, accompagnés de Pupu, devant l'entrée de Coumebelle. On n'y a passé qu'une heure 30, mais on n'a pas chômé, on n'était pas de trop à quatre. La vasque suspendue au-dessus du ressaut était pleine, baignade obligatoire, du coup on a craint un moment ne pas pouvoir atteindre l'ancienne pompe. Le niveau du lac était bien en partie remonté, mais Domi l'anguille a tout de même pu aller récupérer le beau bébé et le passer à Stoche qui découvrait la fin du méandre dans sa version (très relativement) large... D'abord il a fallu extirper la très grande boucle de tuyau qui était dans le lac, tuyau qu'ensuite on a débité en trois longs tronçons pour faciliter leur sortie. Coco et Domi ont fixé du mieux possible le branchement après avoir fait le maximum pour qu'il soit protégé. Remontée assez pénible avec tout le fatras, à la queue leu leu dans les coudes à angle droit successifs, puis dans les rampings copieusement agrémentés de cailloux. On a donc sorti le touret avec le fil du généphone dument rembobiné au fur et à mesure, la pompe (Pupu verra précisément dans quel état elle est), les 3 longueurs de tuyau et l'équipement du ressaut. Dans le trou, il reste le bout de tuyau que l'on avait utilisé pour vidanger par gravité la vasque suspendue, il a été mis sur le côté gauche de la galerie dans un cul de sac. Et bien sûr la pompe neuve avec toute l'installation. La pluie peut tomber !

galerie avant le méandre

accès méandre

sécurisation branchement

branchement terminé

remontée de la pompe