Profitant de la chaude après-midi de ce lundi, Dom, Stoche et Marie se retrouvent à Valbonne. L'entrée souffle sans plus, il n'y a presque pas de moustiques, ça c'est une bonne nouvelle. Les parois sont sèches jusqu'à -8 puis très humides. Je termine la topo pendant que les deux autres vont espépisser le fondement du tas de pus. Je les rejoins et on revoit tous les recoins sans être plus avancés sur la suite. Le premier passage où l'air partait s'est-il comblé de déblais qui freinent l'air ? Pas impossible. En tous cas, rien d'évident et beaucoup de travail en perspective dans des conditions dangereuses car même ici à -30 sous l'entrée on est toujours dans un tas de blocs. En remontant l'air est de plus en plus sensible. Ce n'est pas très bon signe mais il y avait pourtant beaucoup d'air lors des dernières sorties, même au fond, alors il faudra le revoir (encore!) dans de meilleures conditions aérologiques. Dehors, le petit trou en face de l'entrée souffle bien aussi, un petit sondage serait à tenter avant de reprendre le fond. La topo montre qu'il est un peu décalé à l'ouest de l'autre.

boxworks

microplis et schistosité

remplissages hétéroclites

un des fonds à -30