Ce qui veut dire sur le Pays de Sault, de "saltus" (Le saltus est pour les Romains et les Gallo-Romains une terre non cultivée ou sauvage, éventuellement vouée au pacage. En latin, saltus peut aussi désigner : une zone boisée ou enforestée. Tout ceci correspond très bien à notre Pays de Sault même s'il est aussi agricole maintenant.).
D'abord du côté du Pla de l'Artigue, beaucoup de dolines dans une belle zone alluvionnaire mais rien d'intéressant.
Ensuite sur le bord du poljé de la Centenière à Coudons. Au-dessus de la route je retrouve de suite un trou repéré il y a presque... 40 ans ! avec Henri. Petit puits bouché par quelques blocs à enlever, pas d'air. Prospection aux alentours facilitée par la calvitie des buis,les pyrales sont utiles à la prospection spéléo. Je retombe sur une belle doline avec un départ marqué ensemble vide dans la zone de l'aven du Pichet.
Je termine par une belle bambée dans le bois de Montori. Très jolie zone, beaucoup de lapiaz, de dolines, quelques départs dont le S 2 joli P 20 marqué et spité. Je ne retrouve pas la grotte du Bac de Lacaune, située sans doute plus au nord ni les trous signalés récemment par Christian et qui sont certainement connus eux aussi. Ce secteur méritera que l'on y retourne, notamment pour retrouver cette fameuse grotte que plus personne ne semble connaître et qu'il serait intéressant de revoir.