Grand beau et confirmé sur place. Je monte à Belvis, paysage incroyable, pas de vent, presque trop chaud pour un mois de février. Je pars de Bouche Rouge vers l'ouest en suivant la limite ONF presque jusqu'aux Ombres. Je reviens en passant à niveau entre les prairies et la piste du haut. Certains secteurs seraient improspectables dans les buis si nos amies les pyrales n'étaient pas passé par là. On voit presque sur 10m de chaque côté. Mais à part quelques zones rocheuses sympathiques, je ne trouve rien. Je reviens vers la zone du Zeph Violent mais en coupant avant, je tombe sur un cerf volant... et un trou à côté, c'est le trou du Cerf Volant. Je le pointe comme ça on pourrra le retrouver. Eh bien figurez-vous qu'il y a quand même un bon courant d'air aspirant, à revoir.
Après une pause bien méritée je repars du côté de la grotte du Coulet pour essayer de retrouver la grotte PC 2. Petite émotion quand je vois une fissure avec les mousses et les feuilles bien agitées. Déception, l'air est très froid (5°) et vient d'au-dessus par des fissures de lapiaz. En-dessous il y a PC 10/11 mais qui doit être en fait PC 3 des anciennes explos. Je passe ensuite à PC 4 qui souffle bien (voir photos) et à PC 5 qui souffle aussi mais beaucoup moins nettement. Je continue ensuite par le chemin de la Véménière qui rejoint le sentier artistique et par où doit passer le futur sentier karstique. Il y a des zones de dolines intéressantes, j'en profite pour les prospecter sans rien trouver. Le tracé du sentier est bien fait quoique fort boueux par endroits,mais il faudra bien le baliser.

cerfvolant

cerfvolantsuite

entrée PC 4

fumée sortant de PC 4

fumée sortant de PC 5