Montée à Belvis avec deux objectifs et quatre protagonistes (Stoche, Kinou, Alain Li et moi) : d'abord travail sur le sentier karstique, en ouvrant les accès nécessaires au Rébounédou ; ce qui fut rondement mené. Après le repas au soleil le 2ème objectif, les Bacchantes. Certes, on a fini par arriver à passer la dernière étroiture (mention spéciale pour Kinou qui a réussi à se faufiler on ne sait comment là-dedans puis a fini l'agrandissement de dessous) ; mais c'est pour se retrouver à quatre couillon(ne)s dans un récantou, devant une belle paroi inclinée mais qui en y regardant mieux est explosée, et un fond encore bien ventilé, mais qui demanderait un boulot de fou pour sortir les blocs et la terre, et cela sans toucher à la paroi... Juste quelques mètres de plus donc, les courants d'air du secteur continuent à nous narguer ! Resterait à le voir avec un courant d'air plus important (on n'était pas loin de l'équilibre), pour peut-être attaquer la fissure en pleine roche un peu avant le fond du chantier... Déçus, mais on a malgré tout passé une super journée, entre plaisir du beau temps et du paysage, et rigolade...

débroussaillage

Alain révise la technique

par étage dans le chantier

iléfoukinou

accès spacieux au récantou

trois mecs colorés pensifs dans le récantou

dépilé

fond