Mardi 08 Mai
Avec l'aide d'un pompier de Lézignan avec le matos de déblaiement de Denis, Guston son collègue de plongée Alain et Yvan on retourne aux Exals pour une nouvelle séance de désob. Ce coup ci on change de matériel on abandonne l'idée de forer pour utiliser uniquement le brise roche sous marin de 20Kg. On fera 2 à 3 rotations de 20 à 40 minutes chacun. Après un peu plus de 4 heures de travail l'étroiture de -15 à disparu. 
Le passage est élargi sur 10 à 15cm de profondeur sur 60 cm de large et 1m de ht.

IMG_0944  IMG_0945 

Jeudi 10 Mai
Essai de franchissement de l étroite en combinaison étanche et avec le recycleur sur le dos. Cela passe bien juste pile poils comme il faut. Et petite balade jusq'à -85 m pour voir l'état de la cablette.
Dimanche 13 Mai
Denis  viens me donner un coup de main. Objectif poursuivre l'exploration de 2007.
Denis pose 4 bouteilles de décompression secours de -40m à -9m. Après avoir réglé quelques dysfonctionnement sur le recycleur je part à 13h00.
Il me faut 10 minutes pour passer la buse et me rebréller les bouteilles de sécu. 10 minutes plus tard je suis à -105m je suis stoppé je n'arrive plus à descendre je flotte sur une couche d'eau bien plus salée et plus fraîche la température passe de 17° à 15,5° et perd 10m à 15m de visi. Je fait partir quelques bulles et je récupère le dévidoir qui attendait depuis 10 ans déjà. La poignée métallique me reste dans les doigt mais j arrive à le faire tourner. Je poursuit la descente la roche est plus sombre et il y a de nombreux filaments bactériens de plusieurs centimètre de long qui tapissent les parois. -120m je suis au fond de ce puits de 4m de large pour 6 à 8m de long. le fond est recouvert de vase la même qui est au fond de la vasque 110m au dessus de moi. Je remonte -105m je repasse la nappe douce. -100m un seuil semble couper le puits en deux de l'autre cote par une lucarne 1.5m de large cela replonge. Mais cela sera pour une prochaine fois je remonte dans cette belle faille bien propre jusqu'au premier palier à -50m. Je récupère au passage les bouteilles laissées par Denis et on se retrouve à -20. il me déleste des bouteilles en trop. 
Je ressors de la buse une heure après le départ pour sortir de l'eau après deux heures de plongée. Les conditions exceptionnelles de pluviométrie sur le littoral ont permis ces plongées sur une aussi longue période.
Espérons qu'il ne faudra pas attendre 10 ans de plus pour revoir la suite

IMG_1460