Ben oui comme nous ne l'avons pas encore identifié, je vais le nommer provisoirement Zef Violent 2.

Nous avons profité d'un rendez-vous avec le maire de Belvis le matin (pour un travail sur le futur sentier karstique), pour aller continuer la désob au ZV2.

Le temps est sympa avec nous, une rapide collation au soleil et nous montons au trou pour attaquer l'évacuation des dégats faits par les deux pailles de dimanche. Bientôt rejoints par Rémy de la SSP, le déblaiement va bon train. Beaucoup de terre et de cailloux, un énorme travail de Rémy et son burin de forgeron, l'endroit deviendrait presque confortable. Puis un aperçu sur du noir et un peu d'air vivifiant qui sort de là nous redonne de l'entrain. Quelques pailles plus tard, c'est du grand que je vois, confirmé à Stoche extrèmement sceptique par Rémy.

Encore deux/trois pailles, et Rémy s'enfonce dans les profondeurs, et à son invite, je le rejoins, ça passe facile. Faut dire aussi que si Rémy passe... La corde d'évacuation du seau aide un peu, et Rémy, rassurant, est à la réception: la désescalade est super glissante, le mondmilch qui tapisse les parois n'aide en rien. Stoche est sur la réserve et préfèrera attendre en haut.

La salle qui nous accueille fait 3m sur 3m environ, sur autant de haut. Nous sommes dans des blocs, et la suite est vers le bas. Rémy va y faire un tour pendant que je fais les photos. Les nouvelles du fond sont que ça continue encore par une ouverture à agrandir, faite de terre et de blocs, et les cailloux envoyés descendent sur quelques mètres, le courant d'air nest pas évident.

Ce sera pour une autre fois, nous sommes super contents, mais il est déjà 18h00, le froid à l'extérieur commence à se faire sentir.

Encore une belle journée de travail en commun, merci à Rémy pour son endurance et les bières ;-)

Rémy + marteau + burin

Rémy est passé

Les pieds de Stoche depuis la salle

Stoche satisfait

La suite, plus bas