C'était pour revoir la grotte du ruisseau de Richard, en faire la topo et tenter une désobstruction au fond. La désob n'a pas abouti faute de moyens ad hoc, et malgré le froid on n'a pas noté d'air, mais on voit sur 2 mètres, et notre curiosité n'est jamais rassasiée ! A propos d'être rassasiés, on l'a quand même été, Stoche et moi, grâce à une exceptionnelle cueillette de rosillous...

entrée blocs scabreux

désob

plafond de poudingue