L'utile, c'était une première rencontre avec le maire de Belvis, en lien avec le projet de sentier karstique autour du Picaussel côté spéléos, et avec le projet municipal autour de la grotte de Belvis, côté mairie. Stoche et moi avons retrouvé Lionel Ruiz là haut, de là on passe à l'agréable : pluie mêlée de neige, on n'était pas loin de redescendre dans nos contrées, mais Lionel nous a proposé de faire notre casse-croûte chez lui, d'où un agréable moment à papoter à l'abri des intempéries. Et agréable encore, l'accalmie qui nous a permis de retourner au trou souffleur sous le Zeph Violent où on a bien avancé. Ca ne saute pas aux yeux sur la photo, mais on laisse délibéremment un bouchon pour éviter d'aller ensuite tout chercher plus bas. A noter que Zeph violent et Bacchantes soufflent tous d'abondance de l'air chaud. Enfin, agréable aussi le paysage avec les sommets bien enneigés et les couleurs de l'automne en dessous. Pour la prochaine séance, ne pas oublier la scie (racines), et prendre un seau...

neige

en action

le tas augmente

en attente purgeage