La suite ? s'annonce encourageante : une poche sous nos yeux où l'on pourra tenir largement debout une fois franchi le plafond étroit qui nous en sépare. 

Après avoir bravé la horde des chasseurs nous (Kinou, Guillaume et Dom) avons fait tomber les deux lames de la paroi de gauche fragilisées par les travaux de la veille.  Après avoir encore largement malmené cette même paroi et pour finir celle de droite, Guillaume a pu extraire ce qui colmattait la fissure. Le gamatage a été facilité par l'instalation des deux poulies qui permmetent de remonter des charges plus importantes. Quelques parlementations suffiront pour accéder à la poche maintenant bien visible.