C'est tôt ce matin que Coco, Gounel et moi-même nous sommes donné rendez-vous pour continuer le chantier. Il s'agissait de savoir ce que donne cette voute. Un trou dans le front plus tard, le niveau du plafond est nettement remonté, mais pas moyen de savoir si ce bloc est mobile, Gounel se refusant à le titiller avec la barre à mine toute neuve offerte à Coco par Marie.

On décide de s'attaquer à la paroie de gauche. Mais cette fois, le résultat est mitigé. Certes, les blocs ne sont pas tombés dans la suite, bien visible cette fois (Gounel aurait entendu du réseaunien?), mais restent difficiles à décrocher. On en reste là pour aujourd'hui.

Pour la prochaine sortie, il faudra changer la corde de la gamate, et prévoir une autre gamate plus petite pour mettre en bouchon dans la suite afin d'éviter que des blocs l'obstruent.