Je voulais depuis un moment aller voir la grotte qu'un chasseur avait indiqué à Stoche et Christian, dans les falaises des Fanges. La grotte des Italiens, vu l'outil trouvé dedans et utilisé par les italiens travaillant sur les charbonnières. Stoche m'y a donc amenée, par cette belle journée d'été (!). Pour commencer, pluie et nuages, et à défaut de 4X4 marche d'approche un peu longue. La montée est costaud, les bâtons indispensables, mais ça vaut le coup, l'endroit est spectaculaire. Pour ceux qui voudraient avoir une vision de la chose, voir dans les archives du blog les photos de Stoche (19/12/2016). Objectifs du jour, agrandir un passage au fond, et faire la topo. On s'est contentés du premier objectif, la roche étant peu propice au paillage a fortement résisté à nos assauts. Il a fallu plusieurs heures alternativement à travailler couché(e) les bras en l'air puis à grelotter derrière. Pourtant pas d'air évident à ce terminus. J'ai fini par pouvoir me glisser dans le récantou concrétionné, mais sans obtenir de certitude, il y a derrière un massif stalagmitique un peu de "noirude" mais le peu d'espace empêche d'y mettre la tête. A revoir par quelqu'un de plus fin et plus souple (NB : l'étroiture n'est pas inclinée, Stoche tient bizarrement l'appareil..).

ambiance

du blanc

gours

papillons

tentative

laborieux