On a voulu bien commencer l'année, avec autre chose que des gamates pour changer. Alors on est allés à Castanviels, Guillaume, Annick et moi. Pas une sortie ambitieuse, on avait prévu de doubler un amarrage à la vire du palier du grand puits, et de revoir le petit actif commencé il y a... un certain temps. Il a d'abord fallu le retrouver, dans ces galeries chaotiques ; on l'a remonté, aidées du marteau, dont l'efficacité a valu à Guillaume qui nous suivait un bloc sur le tibia qui lui a fait voir 36 chandelles ! On a avancé d'une dizaine de mètres de plus, dont une partie dans la flotte (où vont se nicher les équoitures ?), pour arriver sur un rétrécissement qui nous a paru rédhibitoire : pas de résonnance derrière, pas spécialement d'air... Après les agapes de fin d'année, j'appréhendais la remontée, finalement elle n'a pas été trop éprouvante, faut dire aussi que les deux jeunes ont été mignons, ils ont fait suivre les kits ! Et puis je suis une adepte à ma manière de la montée en alternatif : montée, repos, montée, repos...

ANNICK A LA DESCENTE  LES DESSOUS DES BANQUETTES  VIRE GRAND PUITS  DETAIL  DANS LES GALERIES DU FOND  REMONTEE PETIT ACTIF  CHAILLES  GUIGUI AU SPITAGE