Parti en solo pour une grosse désob, mais la suite va différer; car arrivé au fond et après avoir déblayé quelques gravats qui gênaient le passage, je lève la tête et vois un gros trou et un bel espace derrière. Miracle ! Presque ! en fait les tirs ont percé la paroi concrétionnée d'une "salle". Je me rétablis facilement dans un beau volume où on tient debout. Il y a pas mal de concrétions et un plafond incliné rocheux. L'espace mesure une dizaine de mètres de long en tout sur 2 à 4 m de haut. J'espépisse tous les recoins pour trouver une suite, c'est difficile car l'air est aujourd'hui capricieux, ça "aspissouffle". Finalement je déniche un petit trou derrière des concrétions dans le fond de la salle, il ya de l'espace derrière, de nouveau une résonnance et le zef vient de là (on le sent bien quand ça souffle). Je prépare un nouveau tir mais il me faudra remonter chercher la ligne qui est maintenant trop courte. Une fois tout installé je peux terminer le travail et remonter satisfait. L'année 2014 annonce-t-elle une belle découverte dans ce secteur ? Il est trop tôt pour le dire mais l'espoir demeure et j'ai bien envie d'y retourner demain si je suis pas trop barbouillé. A bientot pour la suite.