Nous revoilà à la Condamine après un hiver rigoureux. Le trou aspire toujours autant. Gounel tombe d'accord avec Grillou (sans concertation pourtant). Il pense qu'il vaut mieux attaquer à la verticale un peu avant le fond actuel. On pourra ainsi stocker sur place grâce aux chères tôles de Grillou amoureusement emballées par Michel (très efficace pour la sonorité). On commence à dégager au maximum le fond de la fissure puis c'est au tour de la perfo d'entrer en action, petit tir de quinze pailles. Mais le tir foire, impossible de le faire partir. Je redescends donc en vérifiant la ligne mais ne trouve rien de probant. Pourtant en remontant je repère une pigne que j'arrive à réparer mais une fois remonté, un nouvel essai s'avère négatif. Finalement on ressort toute la ligne qu'on peut, on coupe le surplus, on dénude et on essaie à nouveau. C'est bon, c'est parti ! Sinon il fallait redescendre pour sécuriser. Gros tas de gravats assuré pour la prochaine sortie.
emballage tollesqueen avantpas largepratique!