Voici la courbe partiele de restitution de la fluoresceïne. Il va falloir encore patienter pour tout voir sortir....
Elle comporte la fluo en vert, la température en rouge et la conductivité en noir pointillé.
Pas de Sulforhodamine pour le moment.

Graphe Laïdoux

Les variations de sommet sont calées sur la conductivité, et pourraient bien aussi se caler (hypothèse à vérifier) sur les relevés limnimétriques que Stoche doit récupérer bientôt. J'ai hâte!....
La fluo semble montrer des variations d'arrivées d'eau qui pourraient faire penser à deux systèmes dont l'un (dans lequel le traceur est présent) se jetterait dans l'autre (réseau noyé dont ne comportant pas de traceur) par à-coup (que je ne qualifierait pas d'intermittences dans la mesure où ces dernières sont généralement cycliques et périodiques, ce qui n'est pas le cas ici). Reste à savoir comment la variation est créé, là est le coeur du mystère!